SÉMINAIRE NATIONAL de formation 6 et 7 avril 2019

La création du Rassemblement Islamique du Sénégal (RIS), en 2009, a été l’expression d’une volonté commune d’associations islamiques et d’individualités de fédérer leurs forces.

Cette initiative trouve son fondement dans le besoin de certains des membres du RIS de pouvoir continuer le travail islamique qu’ils exerçaient dans le milieu scolaire et universitaire dans la société, et pour d’autres de trouver un cadre qui puisse porter une alternative crédible de model islamique. Ainsi, pour arriver à son idéal : « devenir un mouvement islamique fort et populaire pour un monde juste et prospère », le RIS – AL WAHDA se veut être un mouvement islamique global qui prône le juste milieu et qui prend en compte le patrimoine culturel sénégalais pour répondre aux aspirations légitimes des populations, par le développement d’une conscience islamique et la proposition d’une alternative sociale, économique et politique.
Ce faisant, le premier chantier du RIS était de se doter d’un cadre attractif, représentatif et formateur pour favoriser l’unité des forces islamiques et une meilleure implication dans la gestion de la cité. Ainsi, le RIS s’est attelé à la réalisation de cet objectif, à travers :
-  des actions humanitaires en faveur de certaines couches de la population,
-  des séminaires de formation et cours islamiques pour ses membres et sympathisants et
-  la convergence d’actions avec les acteurs islamiques, dans le cadre de la dynamique unitaire, autour de questions d’intérêt commun.
La prise en charge de ces missions a toujours nécessité un nivèlement de connaissances et de compréhension des membres. A cet effet, deux séminaires organisés en 2013 et 2018 sont assez illustratifs de la volonté des dirigeants d’outiller les membres du RIS. Ils avaient comme thèmes généraux respectifs : « Le message du RIS et le défis de l’originalité : entre vocation universaliste et appropriation locale, quelle mutualisation des acquis ? » et « le temps de la refondation, le moment d’agir : quel avenir pour le mouvement islamique ? » .

Au regard de ces thématique, il apparait que le RIS s’est toujours positionner dans son cheminement vers Allah dans la quête de l’originalité tout en endossant la responsabilité des défis de son temps.
Dans la tentative de matérialisation de son idéal, une décennie de travail a permis au RIS de se mesurer aux réalités du terrain.
Ainsi, avons-nous constaté que le courant réformiste est devenu, de nos jours, une réalité dans l’espace public sénégalais. Les efforts consentis dans les domaines de l’éducation, de la formation, du recrutement, etc. ont fini de positionner les tenants de ce courant comme un pan essentiel de l’islam au Sénégal.
Les acquis construits au fil des années ont élu l’Islam réformiste grâce à la force de notre conviction, la cohérence de notre discours et la qualité de formation de nos membres.
Mais aujourd’hui, nous assistons à une situation de décadence qui résulte de l’émiettement du tissu associatif et d’un manque de cadre de formation approprié.
Cet état de fait a considérablement effrité nos valeurs les plus solides comme la sincérité, la spiritualité et le désintéressement.
C’est pourquoi le retour à nos valeurs cardinales est devenu une urgence. Car, avec l’avènement des sociétés postmodernes qui consacre le primat des moyens sur les finalités et du paraitre sur l’être, une introspection s’avère une obligation.
Cet état de fait légitime ainsi les interrogations que sont :
-  Quels éléments de succès ou d’échec porter sur notre action ?
-  Quelles pratiques porter à l’échelle ou mitiger ?
-  Quels impacts sur les membres et la société ?

La nécessité d’élucider ces questions est le prétexte de la tenue du séminaire national les 6 et 7 avril 2019 dont le thème général est « Le mouvement islamique : spiritualité, discours et leadership. Bilan et perspectives » . Il sera l’occasion de se donner des outils et recettes pour exercer le travail islamique dans la société. Aussi, un mécanisme de cheminement spirituel devra-t’il être trouvé afin de permettre aux membres d’être des leaders de la guidance dans leur famille, leur communauté et leur lieu de travail.

Objectifs
A cette occasion, il sera question d’évaluer l’impact de l’action du RIS et des associations islamiques et du commun vouloir de vie commune de la nation sénégalaise.
En terme spécifique il reviendra de :
-  Faire le bilan du courant réformiste au Sénégal et donner ses perspectives,
-  Analyser la dynamique communautaire et la cohésion nationale au Sénégal

Les résultats attendus de la réalisation de ces objectifs sont :

-  L’impact de la quête spiritualité, des discours et du leadership est connu,
-  Les membres s’accordent sur le sens et la finalité de notre engagement militant,
-  Les fondements de la nation sénégalaise sont connus,
-  Les facteurs de risque à la cohésion nationale sont déterminés,

Stratégie
Pour arriver à ces résultats, divers outils ou instruments seront utilisés. Il s‘agit de : cours magistral, de séances de méditation de versets du coran et des tables rondes.

Participation
Les participants à ce séminaire sont les membres du RIS. Des quotas sont définis pour déterminer le niveau de représentation attendu.

TÉLÉCHARGER LE CHRONOGRAMME

 
MENACE SUR LA COHESION NATIONALE Le président du Ris interpelle les religieux et les politiques
 
MACKY MAÎTRE DES SLOGANS CREUX
 
TABLE RONDE : Dynamiques communautaires et cohésion sociale au sénégal PARTIE 2
 
TABLE RONDE : Dynamiques communautaires et cohésion sociale au sénégal PARTIE 1
 
-----------------------------------
-----------------------------------
-----------------------------------